Menu

Nos sols

Les vignobles de la Famille Fabre sont implantés sur plusieurs types de sol :

Le calcaire Le calcaire est la roche prédominante de la région ; la plupart de nos sols ont un pH très élevé. Le caractère structuré de nos vins en est la conséquence. Certains sols comme ceux de la terrasse de Cruscades ou de Luc (Grenache du Mourel) se présentent comme une véritable gangue calcaire qui agrège les cailloux roulés de l’ancienne terrasse du Wurm.
Gange calcaire Ce calcaire, très dur, sert aussi pour les constructions. On l’appelle « la pierre de Ferrals »
Le gres D’anciennes carrières de grés sont encore visibles sur les hauteurs de Boutenac. Elles ont fourni le matériau pour les constructions des abbayes de Fontfroide, de Lagrasse, …et des habitations du pays.
Le poudingue Ces grés se retrouvent mêlés à des quartz sous forme de poudingue dans certains sols du cru Boutenac.

Une parcelle basse de la cuvette de la Grande Courtade

Pour être complets, nous devons aussi mentionner les sols de la cuvette de la Courtade, ou des sédiments récents se sont accumulés en fond du bassin du lirou, La dépression est issue d’une érosion éolienne survenue pendant les dernières périodes froides du quaternaire. Cette érosion a été intense au point d’inverser les reliefs de tout le secteur : le vent a déblayé les molasses tendres récentes, et a laissé les matériaux plus anciens, plus grossiers et plus résistants hérités du Pliocène, qui font aujourd’hui les puechs et collines du biterrois, appelés « soubergues ». L’eau accumulée dans cette dépression a été drainée au XVe siècle.

 

la-guarrigueLa garrigue est la végétation typique du milieu méditerranéen, plantée de buis, de genévrier, de thym, de romarin, de lavande ou de sauge. Son évocation évoque chaleur, odeurs aromatiques, chant des cigales. Dans la famille des arômes, les parfums de garrigue se classent dans la sérié épicée avec le laurier, le poivre, le thym et la muscade. Le Carignan, cépage rouge emblématique des Corbières évoque ce goût particulier de la garrigue.

Nous ne pouvons évoquer nos sols et notre terroir sans parler de cette garrigue si chère à nos yeux. Elle parfume nos promenades dominicales et nos vins et constitue un élément organoleptique indissociable de notre région !