ALARYK ET FAMILLE FABRE un véritable partenariat

La famille Fabre a noué, depuis 2015 un partenariat avec le brasseur biterrois Alaryk, en intégrant dans son offre commerciale les bières. Sur les parcelles de vignes arrachées et mises au repos, la rotation des cultures intègre de l’orge destinée au maltage et, sous les structures métalliques de serres photovoltaïques, 360 plants de houblon sont cultivés.

Tout a commencé par un simple partenariat commercial. La famille Fabre, installée au Château de Luc, à Luc-sur-Orbieu, et qui possède 400 hectares de vignobles entre Béziers et Carcassonne, avait conclu un accord commercial de distribution avec la brasserie biterroise Alaryk. Or, pour assurer le bon renouvellement de son vignoble en reposant ses sols, la famille Fabre cultive 80 à 100 ha de grandes cultures. « Nous laissons passer cinq à sept ans avant de replanter de la vigne sur les parcelles. Dans le cycle de rotation de ces parcelles, nous intégrons au moins une céréale et une légumineuse. Avant, cela passait par du blé dur mais, au gré des échanges et de la relation de confiance avec Alaryk, ils nous ont fait part de leurs diffcultés d’approvisionnement en matière première locale », relate Benoît Maneville, responsable technique et qualité des vignobles de la famille Fabre.

C’est ainsi que l’orge à vocation brassicole a progressivement pris la place du blé dur dans les parcelles de la famille Fabre. ‘Après nous être renseignés sur les spécificités de la culture d’orge brassicole, nous avons lancé un test, qui s’est révélé très concluant, alors que nous sommes loin d’être des spécialistes des cultures céréalières, mais nous y sommes arrivés sans trop desoucis. » La première année, seulement 4 tonnes d’orge produites ont été maltées à façon par les vignobles Fabre, la brasserie Alaryk s’engageant à acheter le produit à un tarif équitable pour les deux entités.

Depuis, le partenariat a fait des petits, si bien que ce sont, chaque année, une quarantaine d’hectares qui deviennent désormais dédiés à la culture d’orge brassicole. « La progression a été particulièrement marquée, avec 50 à 80t d’orge maltable produites chaque année. Le seul souci, c’est le manque de malteries », poursuit Benoît Maneville. Mais la collaboration ne s’est pas arrêtée là. Alors que la famille Fabre disposait sur une de ses propriétés de 22 serres photovoltaïques de 600 m2 chacune, décision a été prise, en 2018, d’y expérimenter la culture du houblon, pour profiter des hautes armatures métalliques afin de laisser grimper cette liane qui nécessite de la hauteur.

Une 2e serre a suivi le même chemin en 2019, pour consacrer 360 pieds de houblon à la collaboration avec Alaryk. « Nous faisons tout en manuel, car la mécanisation nécessite un investissement conséquent. Les opérations de transformation (séchage, compactage) sont également chères, mais sous-traitables. Lorsqu’une filière sera opérationnelle, nous pensons que cela sera une culture rentable. Pour l’instant, Alaryk utilise le houblon frais tout juste récolté », précise Benoît Maneville. La plante n’est pas extrêmement gourmande en eau, mais nécessite le maintien d’une atmosphère humide grâce à des asperseurs, « pour éloigner les acariens”, indique Benoît Maneville. L’ensoleillement est également essentiel, les plants situés sous les panneaux solaires produisant nettement moins.

Découvrez la Vendémiaire, notre bière brassée au moût de raisin, en série limitée.

Vendémiaire est le mois des vendanges, période où le raisin et les céréales, après deux mois de dormance, arrivent à maturité.

Cette bière de fermentation haute est brassée avec le jus de Syrah d’un des plus beaux terroirs du Languedoc, sur les de la Famille Fabre, vignerons depuis 1605.

Depuis 2017, la Brasserie Alaryk et la Famille Fabre sont partenaires, et c’est naturellement que cette relation a pris de l’importance car, au-delà des vignes, la Famille Fabre cultive depuis longtemps des céréales et d’autres productions agricoles.

En 2017, les premiers malts issus des orges cultivés à Cruscades ont été disponibles, et en 2018, les premiers houblons produits sous serre à la Grande Courtade à Béziers ont été récoltés. Chinook, Galena, Cascade, Centenial et une variété de houblon sauvage poussant depuis toujours au Château de Luc ont été utilisés pour aromatiser la Vendémiaire, associés au malt pilsen audois et à d’autres ingrédients biologiques. Ces éléments se retrouvent dans l’étiquette de notre bière, réalisée par le Studio Asensò.

La Vendémiaire est ainsi la rencontre des savoir-faire du brasseur, du vigneron et du cultivateur pour un produit d’exception. Sa robe a des notes d’orange sanguine et une belle brillance. Ses bulles sont fines, sa mousse est blanche, dense et aérienne. Son nez évoque le raisin, les fleurs blanches et présente des notes maltées. L’entame est douce et fruitée, le milieu de bouche malté et puissant, la finale est équilibrée, entre amertume et céréales, avec une belle longueur.

L’écologie intégrée chez Famille Fabre en 2023

Voilà une liste non exhaustive de nos initiatives en cours, à 360 degrés menées sur le vignoble! Un domaine en évolution constante:

A LA VIGNE

– Nous avons planté des cépages méridionaux pour accompagner le réchauffement climatique: Alvarinho, Tempranillo.

– Gros volet d’agroforesterie avec plantation de plus de 5000 arbres en 3 ans, plantation de haies dans les vignes. Les fruits sont transformés par André Fabre, le numéro 5 de la fatrie: https://www.instagram.com/andrefabre_cidre/

– Intégration de polyculture sur le domaine: 30% de la surface totale plantée en grande culture. Un troupeau de 200 moutons accueillis sur l’ensemble de notre vignoble d’octobre à mars. Des couverts végétaux entre les vignes: graines de légumineuses, moutarde, ou féveroles semées en septembre et couchées en février mars selon les conditions climatiques.

– Nous avons planté cépages résistants, en 2eme année de production, un blanc léger aromatique: souvignié gris, floréal et sauvignac que nous venons de vendanges. Pas de passage dans les vignes, aucun produit de traitement, meilleur bilan carbone pour faire simple!

 

COTE BOUTEILLE

– Dans les “nouveautés” nous avons une gamme de vins que nous vendons chez Biocoop en bouteilles consignés, ci joint Le Chant de la Terre. Bientôt notre instant Bulle, PET NAT suivra sur le réseau traditionnel.

– Nous supprimons les capsules sur 2 cuvées en France en les remplaçant par des DSA. Et sur l’export lorsque les clients sont d’accord: https://www.famillefabre.com/bas-les-capsules 

– Nous avons proposé à un client scandinave la FRUGAL Pack ci dessous en Malbec et Cabernet Sauvignon.

– Autre packaging innovant : https://packamama.com . Connu pour la bouteille de Galoupet, nous vendons ce concept à nos clients !

– Adhérent à Adelphe pour gérer avec responsabilité les déchets liés à la mise en marché de nos vins en France.

Allégement du poids de la bouteilles quand le client est d’accord: adoption du standard BG ou BDX caractère 410 g. La bouteille sommelière pour les hauts de gammes a été remplacée par la conique, 300g par bouteille gagnés!

 

RSE ENTREPRISE

– Participation à la convention des entreprises pour le climat, groupe de réflexion national sur le réchauffement climatique et nos outils pour réduire ses effets https://cec-impact.org/

– Repas mensuel avec une minute verte avec les 45 salariés de l’entreprise: moment de parage et réflexion autour des piliers de la RSE.

– Tri strict des déchets et collaboration avec MP2 Environement sur le recyclage de glassine, papier, carton: https://www.mp2environnement.com/recyclerie-mp2-environnement/ .  Le verre devient un object d’art de la table avec Culo https://www.culo.fr

AU CAVEAU 

– Promotion du Slow tourism au chateau: balade en vélo électrique, et visites “qui prennent le temps”.

Gnocchi croustillants avec saucisse et petits pois + PET NAT Instant Bulle

Vous cherchez LA recette de cet été? Cécile Fabre nous l’a dénichée sur le New York Times, accrochez-vous, décollage imminent vers un monde de fraicheur, un monde merveilleux pour vos papilles. C’est l’été, les cigales chantent, vous pourrez siroter un verre de PET NAT, fraicheur et délicatesse.

Recette complète ici: https://cooking.nytimes.com/recipes/1024164-crisp-gnocchi-with-sausage-and-peas By Ali Slagle

INGRÉDIENTS pour 4 portions
3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra-vierge, plus si besoin
1 paquet de gnocchi de pommes de terre de longue conservation (12 à 18 onces)
500 grammes de saucisse piquante ou douce, sans boyaux
2 tasses/10 onces de petits pois ( si surgelés, pas besoin de les décongeler)
1 cuillère à soupe de moutarde (de Dijon, au moins française même si elle ne provient pas de notre production de graines! )
½ tasse/1 once de parmesan râpé, plus éventuellement pour le service
Sel et poivre
½ tasse de feuilles d’aneth, de menthe ou de basilic déchirées, plus éventuellement pour le service

Étape 1
Dans une grande poêle antiadhésive ou une poêle en fonte bien huilée, faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile à feu moyen-vif. Décoller les gnocchis, et les ajouter dans la poêle en une couche uniforme. Couvrir et cuire sans découvrir, jusqu’à ce que les gnocchis soient dorés en dessous et décollés de la poêle, 2 à 4 minutes. Cuire, en remuant, jusqu’à ce que les gnocchi soient croustillants des deux côtés, 2 à 3 minutes. Si les gnocchi brûlent au lieu de dorer ou si la poêle semble sèche, ajouter de l’huile. Transférer dans un bol ou une assiette.

Étape 2
Ajouter les 2 cuillères à soupe d’huile restantes dans la poêle, toujours à feu moyen-vif. Ajouter la saucisse et la couper en petits morceaux. Cuire, sans interruption, jusqu’à ce que la saucisse soit dorée, de 2 à 4 minutes. Remuer et cuire jusqu’à ce que la saucisse soit bien cuite, encore 2 à 4 minutes.

Étape 3
Incorporer les pois, la moutarde et ½ tasse d’eau et racler les morceaux brunis dans la poêle. (On ne dirait pas qu’il y a beaucoup de liquide, mais les pois en libèrent un peu en cuisant). Laisser mijoter jusqu’à ce que les pois soient bien cuits, de 2 à 4 minutes.

Étape 4
Ajouter les gnocchis dorés et le parmesan ; remuer jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Assaisonner au goût avec du sel et du poivre, puis incorporer les herbes. Servir avec quelques herbes aromatiques, parmesan et poivre noir, selon les besoins.

 

Récolte d’orge et de moutarde 2023

Orge

Le saviez-vous? Lorsque nous arrachons une vigne, nous laissons 5 années au sol pour se régénérer. Nous avons aussi certaines parcelles qui ne conviendraient pas à la vigne; mais mieux à certaines cultures.

Nous sommes donc aussi agriculteur avec un peu de lin, orge, moutarde, pois chiche, féverole, luzerne … chaque année, ça change!

Voilà en image la récolte 2023 de moutarde, quelques mois avant les champs en fleurs.

L’orge sera maltée avant de rejoindre le brassin de notre partenaire Alaryk, à Béziers et de devenir une délicieuse bière!

 

Grains de moutarde

Marathon de Boutenac: Famille Fabre déjà dans les starting blocks!

Un événement sportif et gourmand dans le vignoble valloné de Boutenac? C’est désormais possible! La première édition a eu lieu en 2022, dans une ambiance, rassemblant sportifs, gourmands et vignerons dams l’été indien du Languedoc; des températures douces, un soleil rasant, et une nature magnifique. Le Château de Boutenac, siège de l’appellation accueille le village-étape: dégustation de vins et produits du terroir, concert de musique, petit marché artisanal.  Tout pour passer un weekend de rêve, avec un bon verre du cru Boutenac!

Vous voulez participer ? Plus d’information ici:

21 et 22 Octobre 2023

Marathon 42 KM en sol ou en relais (10KM x 4) ou Balades guidées dans les vignes

https://www.marathonduboutenac.com

 https://www.facebook.com/profile.php?id=100063733495925

Vous êtes client & partenaire Famille Fabre ? Contactez nous pour courir avec nous, et faire faire aider pour l’organisation et la logistique du weekend (maison d’hôte partenaire, visite privée du domaine et repas ) : oenotourisme@famille-fabre.com ou clemence@famille-fabre.com .

Marathon Boutenac

Famille Fabre innove dans le « slow tourisme » et propose des balades en vélos électriques

Une première le vendredi 3 février dernier: toute la Famille Fabre, soit plus d’une quarantaine de salariés, est invitée à expérimenter leur propre offre oenotouristique: la balade en vélo électrique à travers leurs vignes. Sous un soleil magique.. malgré le peu de degré(s), nous voilà partis pour un parcours adapté de 4 arrêts dans le mourrel de Luc Sur Orbieu. Le vélo avec assistance, permet avec un effort moindre de profiter de paysages à couper le souffle dans une nature sauvage !

Arrêt 1: C’est l’occasion pour la famille Fabre de présenter la nouvelle plantation de Carignan en sélection massale ‘La Croix du Vignal » dans une partie défrichée du mourrel. On peut observer les couverts végétaux…

Pourquoi semer entre les rangs de vignes ?

Pour améliorer la matière organique dans nos sols, pour éviter d’avoir des carences, pour développer le plus possible des sols vivants un sol pour être vivant a besoin d’être couvert avec matière dessus ; biomasse, insectes, protozoaires, champignons, matière organique… Si nos sols sont nus, les 30 premiers cm du sol ne fonctionnent plus, brulent au soleil ; voilà pourquoi on sème, pour alimenter cette partie du sol.

Semis de mélange de graines de légumineuses (pois, féverolle), de graminées (avoine, blé, orge), de crucifères (moutarde, fausse roquette alias diplotoxis ; forme de la feuille en forme de croix) :

+ fleurs excellentes alliées pour attirer les abeilles qui pollinisent

+ tige pivot où s’accrochent par exemple le pois pour faire de la biomasse, avoir un volume de végétation pour filtrer le soleil, faire de l’ombrage au sol, empêcher l’évaporation de l’eau

+ feuilles qui fixent l’azote de l’atmosphère et le restitue dans le sol

+ les racines décompactent aussi le sol, pour éviter les grosses mottes, d’où plus de vie dans le sol

+ en se décomposant, la plante restitue un maximum de matière organique une fois qu’on a plié la tige pour stopper la croissance de la plante . Il faut détruire la plante en avril en plein milieu de la fleur pour optimiser l’apport de matière organique, éviter tout risque de gel comme les plantes au milieu du rang de vigne élève le point de rosé au niveau des vignes (au lieu du ras du sol) et surtout éviter la concurrence pour l’eau avant que ces plantes n’en consomment trop pour leur floraison.

On garde un peu de suspense :  pour découvrir les 3 arrêts suivants, nous vous invitons à enfourcher votre vélo accompagnés de Jeanne et Fanny les responsables « oenotourisme » au domaine..

Plus d’informations sur oenotourisme@famille-fabre.com et au +33 6 31 01 73 09.

Balade e bike Velo électrique

Les 5 clés du bonheur selon Louis Fabre

c

A l’occasion de notre journée d’entreprise, vendredi dernier, Louis nous livre 5 clés du bonheur:
1/Etre coherent avec soi meme, être fidèle à soi-même
2/L’ouverture: accepter ce qui est extérieur à nous même: une emotion devant un paysage, ou un verre de vin! Etre heureux par la rencontre de quelque chose de différent.
3/ Aimer et Etre aimé, ce qui nous relie comme un amour réciproque.
4/ La compréhension.
5/ La transmission: on a tous une grande joie à transmettre!

A méditer!

L’économie circulaire, concrètement, avec CULO!

L’économie circulaire nous tient à coeur, comme notre gamme le Chant de la terre en bouteille consignée depuis janvier 2021 vendue chez BIOCOOP.

Autre exemple concret et local : L’entreprise CULO , créée à Narbonne par la pimpante Margaux, a récupéré 10 palettes de bouteilles de verres que nous n’utilisions plus (modèle arrêté ou bouteilles abimées).

CULO est une entreprise française engagée qui s’inscrit dans une démarche d’upcycling ♻️
CULO collecte le déchet « verre » : bouteilles de vin et champagne principalement; pour les façonner artisanalement en produits d’arts de la table et objets de décoration.
CULO collecte les bouteilles auprès de restaurateurs et domaines viticoles partenaires, pour ensuite les découper, poncer, polir et graver!

Culo, c’est l’envie d’agir pour une cause sérieuse sans se prendre au sérieux. Et Famille Fabre est heureux d’accompagner cette cause, à 25km de sa cave!